#12. Valentin et Théophile,

2 ironmen en OR 

Valou et Théo, c’est ces héros du quotidien qui changent le monde par leur exemple. 

Théophile est né polyhandicapé. Valentin se demandait comment avoir une vraie relation de frangin avec ce petit « extraterrestre » (un des très nombreux surnoms affectueux donnés à Théo). Il a trouvé…  

Ils se sont mis à courir. Théo aimait tellement cela que les courses se sont allongées, sont devenues des triathlons, puis des ironmen.

Ces disciplines n’existent souvent pas en handi-valide. Ils font donc les compétitions comme tout le monde. Et ça leur convient. Ils ne seront jamais sur les podiums, mais – même si ce n’est pas ce qu’ils recherchent – on ne voit qu’eux. 

Leur histoire touche, leur exemple inspire. Non, le handicap n’est pas qu’une fatalité sombre à laquelle il faut se résigner. Le handicap est un challenge qui, accepté, soude une famille, aide à se dépasser, et procure des moments qu’on n’échangerait pour rien au monde.

Ayant eu moi-même la CHANCE d’avoir eu une grande soeur comme Théo, je suis vraiment heureuse de pouvoir, grâce à eux, montrer un tout autre visage du handicap. J’vous aime beaucoup, les p’tits gars. Et ma p’tite Sophie, tu me manques. J’espère que cet épisode te plaira. Il est pour toi.

Triathlète handuo IM 70.3 & 140.6

Les derniers mètres avant la ligne d’arrivée, Valentin sort Théo de son siège et le fait marcher. La ligne d’arrivée ils la passent ensemble, debout.
Parce que le plus important n’est pas l’objectif, mais comment on l’atteint.

Vélo

Vélo spécial Team Wez
© Pascal Rudel

Course

©  Cyril Prongue

Par un beau samedi d'automne à Fontainebleau...

Il y a des rencontres qui comptent vraiment.
Trop heureuse d’avoir fait la route pour rencontrer cette famille formidable.

Deux frères et c'est tout

Si vous demandez à Valentin ce qu’il aimerait que les gens retiennent de leur aventure il vous dira: qu’on est deux frères, et qu’on s’aime. C’est tout.

 « Nager face à l’Océan, c’est un peu comme marcher sur un tapis roulant à contre-sens : c’est con, et en prime on avance que dalle ! Je décide alors d’enclencher le mode « gros porc ». Ce mode, très pratique, revient à oublier quasi toutes les règles de natation telle que la glisse, la propulsion, la respiration dans le but unique de progresser quelque soit l’aspect esthétique. C’est dégueu, mais on avance, et je vois bien que la première bouée s’approche tant bien que mal. Tous les quatres-six mouvements je regarde en arrière pour vérifier si Théo est toujours dans le bateau, ce serait dommage d’avancer comme un bourin et devoir faire demi-tour parce que Môsieur préfère le surf au triathlon ! ON A PAS LE TEMPS POUR CES CONNERIES THÉO !
Nous passons la bouée, en regardant derrière je vois que Jeremy et Thomas sont loin derrière, ce n’est pas mon esprit de compétition qui parle, mais mon amitié pour eux, je sais qu’il y a un problème. J’apprendrai plus tard que leur embarcation s’est retournée, et que nos deux familles ont fait ce qu’il fallait pour qu’ils puissent repartir. L’entraide et la solidarité, même dans les sports extrêmes, c’est précieux ! Le courant est un peu plus favorable, donc je calme le mode porcinet shooté à la cocaïne, et je pose la nage, à ce moment on a parcouru 300m, le plus gros reste à faire ! Pour vous rendre compte du scénario, je suis à 30 mètres de la pointe de l’entrée du port, un mur de 15m de haut, sur lequel viennent se fracasser des vagues de quelques mètres. C’est surréaliste. Je prends l’autre bouée sur ma droite et je nous fait entrer dans le mythique chenal du Vendée Globe. Ma nage est toujours posée, l’eau est plus calme, et Théo est comme à son habitude, calme. »
Pour lire la suite, allez sur le compte-rendu de Valentin sur Facebook (Team Wez)! A lire dans son entièreté pour passer un super moment.

Hosts & Guests

Anne B, Valentine et Amandine

Valentin Francavilla, Théophile Francavilla (pour quelques bruitages sympa), et leur maman!

 

Où trouver l’invité

Où trouver l’invité:
Instagram @valoudutin
Facebook Team Wez

 

Pour aller plus loin en vidéo:

 

La vidéo qui m’a fait découvrir la Team Wez

https://www.facebook.com/Loopsider/videos/853961935251755

Découvrir une journée de compétition avec toute la famille avec ce reportage de France TV Sport

https://www.youtube.com/watch?v=tiTSaFkWBFo

Illustrations sonores

 

Musiques

Cali – Jonas Bjornstad

Electronic music: PureDesignGirl

Partager cet épisode

 

Il pourrait intéresser un.e ami.e? Tu voudrais le faire découvrir sur tes réseaux sociaux? Partage-le en cliquant ici

Bonus Entraînement

Comme promis dans l’épisode, pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’entraînement de Valentin et Théophile, voir la vidéo ci-contre! On y parle triathlon, ironman, prépa « simple » et handivalide.

Valentin aime partager son expérience donc si vous avez des questions, voir ci-dessous pour trouver où le joindre sur les réseaux sociaux.

Suggestions d’épisodes:

#46. Pablo Recourt, grimpeur : en quête du plus beau 8A de France

#46. Pablo Recourt, grimpeur : en quête du plus beau 8A de France24 ans. Et à 24 ans déjà 13 années d'expérience en grimpe. Et à 24 ans des rêves plein les poches, des idéaux plein la tête. Pablo Recourt part en 2022 en quête du plus beau 8a. Pas aux States comme il...

#45. 2 pas vers l’autre

#45. Nil et Marie: 2 pas vers l'autre, un voyage de 10.000 km à travers l'EuropeCe voyage, ils l'ont rêvé. Mais ils ont fait ce que beaucoup ne font pas: ils l'ont aussi réalisé. Désabusés par des carrières qui derrière un certain vernis sont vides de sens, ils...

#44. Adeline Loyau, les tribulations d’une scientifique en montagne

#44. Adeline Loyau, les tribulations d'une scientifique en montagneAdeline Loyau voit la montagne pour la première fois quand elle est encore petite, et c'est le coup de foudre. Alors quand plus tard, devenue, éco-éthologue, on lui propose d'aller y mener des...

#43. Sea the Plastic

#43. Aline et Damien, Sea the PlasticDamien est skipper. Aline monte sur son navire. Rien n'a chaviré à part leurs coeurs. Et une histoire commencée sous de tels auspices ne pouvait se continuer qu'en mer. Ils ont un projet: partir un peu plus d'un an, faire le tour...

#42. Laurent Ballesta, photographier le mystère des grandes profondeurs

#42. Laurent Ballesta, photographier les mystères des grandes profondeurs© Caroline BallestaLaurent Ballesta est photographe, plongeur et biologiste naturaliste français. Dans le milieu, avec 3 titres de Wildlife Photographer of the Year, on ne le présente plus. Entre...