Sélectionner une page

#26. Maxime Richard, quadruple champion du monde de kayak

Maxime Richard est quadruple champion du monde de kayak en descente de rivière. Entre autres. Son CV est long comme le bras et s’est encore enrichi de 2 médailles d’or en ce mois de mars 2022 (titre national et coupe d’Europe), ce qui lui vaut de rencontrer le Roi…

Il faut dire que cela fait des années déjà que Maxime est au top. Les ingrédients de son succès: une détermination sans faille depuis des années, et un coach très particulier: son père. Ce dernier était aussi dans le kayak au niveau compétition, et ce binôme père-fils fonctionne admirablement bien. Plus que père et fils, ce sont deux hommes qui s’admirent mutuellement, professionnellement et humainement. 

Rencontre avec le rejeton surdoué d’une famille de compétiteurs, et son coach.

Une lecture de rivière impeccable. Une technique d’une précision millimétrique. Derrière cette perfection: un travail acharné et une détermination sans faille.

© Maxime Richard

Derrière Maxime, un coach très particulier: son père, Marc. Maxime est la 3e génération de Richard dont la vie tourne autour du kayak. Maxime et son père, c’est un plaisir évident à travailler ensemble, une admiration mutuelle. C’est d’ailleurs après avoir enregistré Maxime qu’il est devenu clair que faire cet épisode sans interviewer son père également, c’était se priver d’une belle occasion de montrer ce véritable travail d’équipe, dont les podiums sont le résultat. D’où une deuxième interview avec Marc Richard,  que j’ai mixée à celle de Maxime. Enjoy!

© Maxime Richard

Maxime s’entraîne depuis toujours sur la Lesse, la rivière qui coule chez nous, à Anseremme (Dinant, Belgique). Regard déterminé, force tranquille.

© Maxime Richard

L’entraînement, c’est par tous les temps. Agréable brume matinale ou gel qui vous transperce, Maxime sera au rendez-vous. Il y a un prix à payer pour atteindre et rester au top, c’est ce que Maxime appelle l’implication derrière l’objectif. Ce qu’il en dit est vraiment inspirant. Ecoute recommandée!

© Maxime Richard

« c’est clairement la différence [entre avoir un rêve et avoir un objectif]: je pense qu’on a tous des rêves. Moi je rêvais quand j’étais gamin de devenir champion du monde de kayak. J’ai fait de mon rêve un objectif, et à partir de ce moment-là j’ai mis aussi de l’implication dans mon objectif et j’ai pu réaliser mon rêve. »

« Les qualités d’un athlète dans ma discipline je pense que c’est lié aux qualités d’un athlète dans n’importe quelle discipline : le premier point c’est vraiment la motivation et l’implication. Pour moi c’est deux choses qui peuvent être un petit peu différentes.

La motivation c’est vraiment d’avoir envie: envie d’aller s’entraîner, beaucoup, dans un sport physique, et l’implication c’est dans le sens qu’il faut comprendre l’implication de son objectif. C’est à dire que je peux avoir envie d’être champion du monde, mais maintenant il faut accepter ce que cela demande, de vouloir être champion du monde.

Donc l’implication peut être clairement différente en ayant l’objectif de devenir par exemple médaillé aux championnats de Belgique et avoir une bonne motivation par rapport à ça, ou avoir la motivation et l’envie de devenir médaillé en championnat du monde, et réussir à comprendre aussi l’implication, la différence, et de mettre cette implication-là.

Donc je pense vraiment que les deux premières qualités d’un athlète un petit peu dans n’importe quel sport c’est d’avoir la motivation et de comprendre l’implication. » Maxime Richard

Anne B, Valentine et Amandine

Où trouver l’invité

Instagram : maxim_richard

Facebook : Maxime Richard

Pour aller plus loin:

Vidéos:

Démo d’explosivité: https://www.facebook.com/watch/?v=196450212541317

Dans cette vidéo-interview de Maxime (en anglais) on voit bien notre belle vallée de la Meuse et de la Lesse, où j’ai grandi, comme Maxime. On y voit aussi les dessus de Freyr dont Marie Voght parle dans l’épisode précédent

Dans cet épisode

Musique:

IsWatR by Cali

Electronic Rock – King Around Here by Alex Grohl

Sons:

Partager cet épisode

Il pourrait intéresser un.e ami.e? Tu voudrais le faire découvrir sur tes réseaux sociaux? Partage-le en cliquant ici

Suggestions d’épisodes:

#43. Sea the Plastic

#43. Aline et Damien, Sea the PlasticDamien est skipper. Aline monte sur son navire. Rien n'a chaviré à part leurs coeurs. Et une histoire commencée sous de tels auspices ne pouvait se continuer qu'en mer. Ils ont un projet: partir un peu plus d'un an, faire le tour...

#42. Laurent Ballesta, photographier le mystère des grandes profondeurs

#42. Laurent Ballesta, photographier les mystères des grandes profondeurs© Caroline BallestaLaurent Ballesta est photographe, plongeur et biologiste naturaliste français. Dans le milieu, avec 3 titres de Wildlife Photographer of the Year, on ne le présente plus. Entre...

#41. Thomas de Dorlodot, parapentiste et aventurier: vivre d’air pur

#41. Thomas de Dorlodot, parapentiste et aventurier: vivre de l’airA l'école, un copain apporte une voile de parapente. Un essai, la sensation des pieds qui quittent le sol, et Thomas - Tom - est conquis. Depuis, devenu parapentiste professionnel, il a mené des...

#39. Didier Noirot, cinéaste des océans

#39 & 40. Didier Noirot, filmer au plus près la vie sauvage des océansA 15 ans, Didier Noirot savait déjà ce qu'il voulait faire: travailler un jour avec le Commandant Cousteau. Il sera sur la Calypso pendant 12 ans. Photographe, Cousteau le transforme en...

#38. Sylvain et François, Tourdumondistes dans l’âme

#38. Sylvain et François, tourdumondistes confirmésQuand François propose à Sylvain de partir faire un tour du monde, François n'hésite pas longtemps. Les préparatifs sont un peu laborieux, la recherche d'informations sur les forums n'est pas simple. Qu'importe! Ils...